Le pouvoir de Paul Biya a quelquefois tangué en 35 ans. Il a même valsé au bord du précipice. Mais l’adversité qu’il affronte depuis deux mois est d’une autre nuisance. Ce n’est plus simplement de l’ordre d’une simple incommodit&e