[Cameroon Tribune] En plus des procédures et frais exigibles déjà élevés, la corruption et le trop plein de contrôles routiers ne facilitent pas les échanges sur le continent.