Deux gendarmes à Bakassi et une militante à Bandjoun ont été tués Dimanche alors que l'élection battait son plein