Les personnes déplacées fuient les tensions dans les régions anglophones du Cameroun situées à la frontière avec le Nigeria, qui sont le théâtre de violences attribuées à un mouvement séparatiste.Des réfugié