[Les Dépêches de Brazzaville] Aucune communication officielle n'a circulé sur la décision de Malabo, pourtant effective depuis le mois dernier, alors qu'il avait auparavant libérer la circulation des biens et des ressortissants de la sous-région.