Le voile se lève progressivement sur le sort des leaders séparatistes du Cameroun anglophone enlevés dans la capitale nigériane le 05 janvier, lesquels, aux dernières nouvelles se trouveraient dans les locaux des services de renseignements militaires nigéria