[Cameroon Tribune] Ce qui était apparu aux populations du quartier comme « une manne tombée du ciel » s'est ensuite transformé en tragédie, le 14 février 1998.