Aussitôt après avoir, sous la pression de notre lutte, proclamé à contrecœur notre indépendance le 1er janvier 1960, Paris a entrepris d’abolir la démocratie qu’ il avait été obligé d’introduire au Cameroun quatorz