Le rassemblement des bannis et auto-exclus de la sélection nationale la semaine dernière à Paris autour de Samuel Eto'o et de Maître Dieudonné Happi a fait couler beaucoup d'encre et de salive. Plusieurs raisons justifiaient cette levée de bouclier, surtout que seulement quelques seulement joueurs ont répondu à l'appel. Outre Idriss Carlos Kameni, Allan Nyom et Kana-Biyik qui sportivement