Quatre régions, à travers leurs élites politiques ou traditionnelles, manoeuvrent en coulisses. Objectif: faire élire un des leurs à la présidence de la chambre haute.Le décret du 12 avril 2018 est venu porter à cent, le nombre de personnal