35 à 40% de la population camerounaise en souffre selon le ministère de la Santé publique.L’hypertension artérielle dont la journée mondiale se célèbre le 17 mai 2018 est responsable d’un taux élevé de décès