Le Fonds monétaire international (FMI) a appelé l’État camerounais à revoir certaines catégories de dépenses budgétaires, jugées «non réalistes» dans le cadre du suivi du programme économique et financier sign&ea