Des représentants de l'Etat, des étrangers ou encore des Camerounais au mauvais endroit au mauvais moment: dans les deux régions anglophones du Cameroun, les séparatistes qui combattent l'Etat pour leur indépendance depuis fin 2017 ont multiplié ces