En dépit des multiples appels à candidature pour le scrutin du 7 octobre prochain, le chef de l’état n’a toujours pas annoncé son intention de briguer un nouveau septennat. La convocation du corps électoral le 9 juillet dernier lui impose un temps tr&eg