Au Cameroun, les défenseurs des droits de l’homme réagissent après l’annonce, par le gouvernement, de l'arrestation de sept militaires camerounais « mis à la disposition de la justice ». Ces soldats seraient impliqués dans la vidéo de