Un défaut dans un protocole Bluetooth, qui équipe de nombreux appareils connectés – y compris médicaux – peut permettre une prise de contrôle à distance.