[Deutsche Welle] À moins d'un mois de l'élection présidentielle au Cameroun, l'insécurité persiste dans les provinces anglophones. Samedi (08.09.18), un convoi de bus a été attaqué près de Bamenda, chef-lieu de la région du Nord-Ouest.