Accusée d'avoir relayé une fausse information, la journaliste camerounaise anglophone Mimi Méfo a été libérée, quelques jours après son arrestation.