Une nouvelle audience du leader séparatiste anglophone Sisiku Ayuk Tabe a eu lieu ce jeudi 7 février au tribunal militaire de Yaoundé. Elle n'a pas été plus loin que les exceptions préliminaires soulevées par la défense sur la langue