Washington met fin à plusieurs programmes d’assistance militaire pour Yaoundé. Les Etats-Unis entendent ainsi protester contre « de graves violations des droits humains » de la part du régime camerounais, notamment dans le nord du pays.