Pour contrôler la sécurité de ses habitants, le Japon va tester la vulnérabilités de tous les objets connectés du pays en les piratant.Comme l'a annoncé NHK World, le gouvernement japonais a pris une décision étonnante en autorisant, à partir du mois de février, un institut de recherche national à pirater les quelque 200 millions d'objets connectés en activité dan