Samedi, les forces loyales au président ont ouvert le feu sur une marche qui réclamait la démission du président Saleh, faisant douze morts et une centaine de blessés.