La déclaration publiée vendredi 14 octobre 2011 à Yaoundé indique que la présidentielle est crédible.