Depuis l'arrestation des jeunes Somaliens qui comparaissent devant la justice française, la piraterie a changé de visage.