Le ravisseur exige une rançon de 15 millions de FCFA.Au quartier Kamkop à Bafoussam, la résidence d’Alain Essomba, père de la fillette enlevée le 14 novembre dernier à Bafoussam, ne cesse de recevoir des visiteurs. Des hommes et de femmes qui viennent de partout, pour apporter du réconfort moral au jeune couple en difficulté, tout en souhaitant que le ravisseur ait un brin d’humanisme