Au pays des Fennecs, le public est partagé entre indignation et déception. Pour sa part, la Fédération algérienne annonce des suites au rendez-vous manqué.