L'augmentation des prix à la consommation est passé de 0.8% à 3% en un an. Une hausse majoritaire due à une pénurie de produits alimentaires.