Par son raid aérien, l'Alliance atlantique assure avoir répondu à une attaque contre une patrouille de la coalition.