Les talibans conditionnent publiquement toute négociation au départ préalable de tous les soldats étrangers d'Afghanistan et avaient promis de s'attaquer à la Loya Jirga.