Le secrétaire général de l'ONU a sommé lundi le président syrien, Bachar Al-Assad, de "stopper [les] tueries" dans le pays, la Ligue arabe appelant de son côté à une "conférence de dialogue national".