Le ministre chargé de mission à la présidence est soupçonné de détournements, en compagnie de huit autres personnes dont Jean Pierre Amougou Belinga et Charles Tawamba.L’information se trouve à la page 272 du premier rapport sur l’état de la lutte contre la corruption au Cameroun, rendu public le 10 novembre dernier par la Commission nationale anti-corruption (Conac). Elle fait partie