Les différentes guerres à la fédération camerounaise de football trouvent leur justification dans la répartition de l'argent du football. Les batailles rangées, pour être le principal favori du président, ne s'accomodent d'aucune gêne. La plus récente, celle qui a fait démarquer de la fédération l'un des plus fervents disciples de Iya, Hamadou Abdouraman, est la preuve que toute basse