Dresde, détruite par un bombardement en 1945, a inauguré un musée de l'armée dont on peut dire qu'il n'est pas franchement un outil de propagande à la gloire de la chose militaire.