Malgré des mois de protestation et de pressions internationales, le président Ali Abdallah Saleh, au pouvoir depuis trente-trois ans, refuse de partir.