L'opérateur de téléphonie mobile, qui a sponsorisé le championnat local pendant 12 ans, a reclamé la rupture du contrat qui les liait en fin d'année dernière. Il compte cependant donner, selon le Général Pierre Semengue, vingt-cinq pour cent du montant de la subvention de l'année dernière à la Ligue de football, sans contrepartie. Peut-être donc une prime de bonne séparation, même s