Le président du comité de redressement et son équipe nommé mardi par le Minac pour sauvegarder les intérêts des artistes ont du pain sur la planche.