L’absence de l’avocat de l’ex-Dg de la SCDP retarde l’ouverture des débats. L’audience a été renvoyée au  12 février  prochain.