La Faculté des Arts, Lettres et Sciences humaines de cette université a revisité l’héritage de l’ancien chef d’Etat sud-africain.