Depuis le 22 janvier dernier, Jo I. reste introuvable à la Cité des palmiers. Après avoir expédié sa fille adolescente à l’hôpital, suite à une bastonnade.