C’est toujours l’état de guerre dans le plus jeune Etat africain, un mois et une douzaine de jours après le déclenchement de la crise. La guerre a repris samedi dernier après une trêve plutôt brève.