Ils sont nombreux à être confrontés à ce problème dans certains établissements de Yaoundé.