Selon le Fonds des Nations unies pour l'enfance, près d'un million d'enfants vivant dans les pays africains du Sahel seront en grave danger de malnutrition l'année prochaine, soit le double du chiffre actuel.