En promettant des aides financières pour la zone euro, et en relâchant son soutien à la Syrie, la Russie cherche à faire taire les critiques sur la scène internationale.