Les bureaux de vote censés accueillir quelque 700.000 électeurs gabonais, ouverts avec au moins une heure de retard, ont connu peu d'affluence samedi matin, pour un scrutin législatif semblant dores et déjà acquis au Parti démocratique Gabonais du président Ali Bongo.Le scrutin destiné à renouveler les 120 députés de l'assemblée nationale gabonaise a démarré ce matin à 08h00 locales