Le Pentagone a affecté près de 770 milliards de dollars depuis 2003 aux opérations en Irak. La prise en charge des vétérans, jusqu'à la fin de leur vie, s'annonce extrêmement coûteuse.