Après la mort de Kim Jong-il, son troisième fils, Kim Jong-un, devient le nouveau leader de la République populaire et démocratique de Corée.