La Chine, la Russie et de manière plus surprenante le Japon ont, de leur côté, exprimé leurs "condoléances".