Son fils, Kim Jong-un, a été désigné pour prendre sa succession, selon les médias officiels du régime communiste.