La Commission d’homologation et de discipline et de la Fécafoot a rendu son verdict. Lundi dernier, elle avait entendu Samuel Eto’o Fils au sujet de l’affaire du match amical avorté Algérie-Cameroun du 15 novembre dernier.