Pas un service de renseignement dans le monde n'a été au courant de la mort du dirigeant nord-coréen avant l'annonce par les médias officiels, lundi.